N a v i g a t i o n

Intro
Bio
Discographie
Textes et traductions
Agenda
Galerie
Extraits de presse
Petites annonces / fiches techniques
Contact

+ Écouter un morceau ? +

A u . h a s a r d

(S'ouvre dans une nouvelle fenêtre)

 

C r e d i t s

– Conception : A. Depireux
– Contenu : Compost Binde
– Reproduction interdite –

 

I n t r o

Le compost ne compose pas ses chansons, il les composte.

Composter signifie “  amender une terre avec du compost  ” ou “ valider un titre de transport avec un composteur  ”.
Le Compost s'est déjà rallié à la première définition en se déclarant : “ groupe wallon croyant plus au potentiel du fumier qu'au gallinacé qui le surplombe... ”
Tel est le crédo de ces “ Dylans d'amon nos autes ” qui n'arrêtent pas de pousser des cocoricos joyeux et wallons du style “ protest song ” sans pour autant se prendre au sérieux.
Donc, il y a composter et composter. Et pour bien comprendre la seconde définition, je conseille à tout un chacun “ sin taurdji ” le train du Compost Binde en marche, et de composter au plus vite son titre de transport car, par ces temps qui courent plus vite que nous, il faut s'amender... Comme la terre qui a besoin de compost... Binde.
Moralité : Pour composter, il faut composter ! ...
Aux dernières nouvelles, les vaches folles sont tellement dingues du compost qu'elles ne regardent plus passer les trains, elles prennent carrément le train en marche, et sans titre de transport, puisqu'elles compostent naturellement.
J'arrête ici le délire, mais vous l'aurez compris, sur et à propos du Compost Binde, on ne peut écrire sérieusement puisqu'ils sont fous, mais de cette folie libératrice qui fait rugir les coqs et chanter les lions et me fait passer sans arrêt du coq à l'âne...

Bernard Gillain, RTBF.